lombricompostage

Chez mes amis R et JF, j’ai découvert une technique de compostage réalisé avec des vers de terre. Cela s’appelle le lombricompostage.

Mes amis habitent en appartement et cherchant à réduire leurs déchets, ils ont opté pour cette solution gain de place et inodore.

Dans cet article, je vais vous expliquer comment ils ont fait pour s’équiper et ce qu’ils en pensent après une année d’utilisation. Si vous habitez en appartement, même sans balcon ni terrasse, et que vous souhaitez réduire vos déchets, cet article va sûrement vous intéresser. N’hésitez pas à le partager à vos amis en quête de ce genre de solution.

Lombricompostage-La solution compostage pour appartement

Principe  de base

Lorsqu’on habite en ville, c’est parfois difficile de trouver une solution pour réduire ses déchets de cuisine. Le manque de place ou de balcon ne permet pas d’installer un vrai composteur (sans parler de l’odeur !). L’accès aux composteurs collectifs est parfois conditionné à une adhésion à une association. Les composteurs sont un peu loin de l’immeuble.

La solution ? Elle est peut-être bien là avec le lombricompostage.

Il s’agit d’un procédé de compostage qui s’effectue avec des vers. Pour cela, il faut donc faire l’acquisition :

  • d’un lombricomposteur qui est le contenant vous permettant d’effectuer le compostage.
  • de lombrics qui sont  des vers rouges décomposeurs de matière

Où trouver un lombricomposteur ? Où trouver des vers ?

Les prix des lombricomposteurs neufs varient de 60€ à 150€. Après avoir hésité à le fabriquer eux-mêmes, mes amis ont acheté ce modèle sur Le Bon Coin pour 50 euros.

Et pour les vers, voici une carte de donateurs qui donnent gracieusement des vers à compost pour vous permettre de lancer votre lombricomposteur. L’occasion d’obtenir de précieux conseils quand on débute!

Avantages du lombricompostage

  • Réduction des déchets
  • Solution adaptée en appartement
  • Entretien limité (pas besoin de retourner le tas ou de l’humidifier)
  • Dégradation des déchets plus rapide qu’avec un composteur de jardin
  • Pas d’odeur
  • Production d’un fertilisant naturel

Les déchets interdits

Comme pour un composteur de jardin, la viande, le poisson et les produits laitiers risquent de faire venir les mouches. Ne pas mettre de branchages non plus qui mettent trop de temps à se décomposer.

Pour les agrumes, mieux faut les faire sécher d’abord avant de les mettre  à composter.

Retour sur expérience de mes amis R et JF

Voici ce que mes amis en disent après 1 an d’utilisation :

Ma copine R : « On a réduit nos déchets de presque moitié et on récolte à la fois un engrais liquide (le thé de compost tous les 2 jours) et un engrais plus solide (le lombricompost au bout de 3 mois). N’ayant pas de potager, cet engrais sert pour nos plantes d’intérieur. Le lombricomposteur est placé dans notre entrée près de la cuisine, il se voit c’est sûr mais ça ne sent absolument pas ! Depuis, nous avons convaincus nos voisins de palier qui nous donnent régulièrement un peu de leurs épluchures de légumes pour nourrir nos « locataires » ! Le plus embêtant c’est qu’il faut découper en petits morceaux de 2cm environ ce qu’on dépose dedans mais c’est une habitude qu’on a vite prise finalement».

Mon pote JF : « Petite déconvenue au retour de vacances. Une partie de nos vers étaient morts, asséchés sur le sol. On pense qu’il a du faire trop chaud dans l’appart en notre absence. C’est un point sur lequel nous serons plus vigilants à l’avenir. Le lombricomposteur aime les endroits frais et aérés !

Je suis certaine que parmi vous certains sont (encore)curieux de ce système. N’hésitez pas à farfouiller sur le net pour approfondir le sujet et peut-être même l’adopter. Je compte sur vous me dire ce que vous en pensez.

Magalie

Laissez un commentaire...