Réalisée il y a 2 ans (pfioufff, déjà??!!) pour une boulangerie-pâtisserie, cette vitrine fait partie de celle que j’ai adoré imaginer et réaliser.

Faire une vitrine sur le chocolat est un réel défi….tout comme réaliser la vitrine « Gourmandise ».

Vitrine Chocolat

L’idée

L’idée de départ était bien sûr de donner envie. Envie de chocolat ! J’avais pour idée de présenter des chocolats de différents tailles, de différentes sortes et d’évoquer le plaisir du chocolat avec des gâteaux au chocolat, des macarons au chocolat et des pots remplis de pâte à tartiner. J’avais aussi à disposition les outils du chocolatier : les broches à tremper et un tas de vieux moules.

Les préparatifs

Comme pour la vitrine gourmandise (à revoir ici), j’ai dû imaginer et réaliser de faux chocolats. Pour cela, j’ai découpé dans du polystyrène des morceaux en forme de cube ou de rond. J’ai poncé les bords, puis j’ai trempé chaque pièce dans la peinture marron laqué.

Le temps de séchage a été assez long vu l’épaisseur de peinture ! Une fois bien sèche, j’ai « customisé » chaque pièce de chocolat avec des perles en sucre ou des paillettes dorées.

dsc08066a

J’ai fait de même avec de vraies noix et avec des cuillères en plastique.

Pour le fond de la vitrine, je voulais mettre en avant des moules anciens. J’ai donc découpé une grande plaque de polystyrène aux dimensions de ma vitrine. J’ai ensuite collé dessus des lames de faux parquet en vinyle. Ce sont des bandes adhésives, très facile à découper et à coller. Sur ce grand panneau, j’ai ensuite disposé mes moules « vintages » que j’ai par la suite fixé avec du scotch double-face.

Les « fausses » religieuses et les « faux » éclairs au chocolat ont été réalisé avec de la pâte à modeler auto-durcissante, de la peinture et du vernis-colle.

Installation de la vitrine

Rien de très compliqué ! L’installation n’a pas été très périlleuse….en revanche, elle a été minutieuse. Je souhaitais créer de l’harmonie en alignant les chocolats, afin que ce soit plaisant à regarder. Béh oui, quand c’est brouillon, moi j’aime pas trop. Donc une fois tous les « faux » chocolats installés sur des plaques d’ardoise, j’ai installé les broches à tremper et j’ai fini avec le panneau des moules.

img_5826a img_5756a img_5759a img_5762a img_5814a

Les photos sont nazes mais le résultat est tout comme je le voulais : sobre, simple et plaisant à regarder. Plus d’un client à demander si c’était de vrais chocolats….alors, j’aurais tendance à dire….Pari réussi !

J’vous dit à très vite…ici…ou ailleurs….mais sûrement dans un autre décor, une autre ambiance ou une autre vitrine.

Magalie


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous inscrire à la Lettre du blog Curieusement Bien, en cliquant ici. Merci 😀.

Vous pouvez réagir à cet article ou me poser une question, j'y répondrai aussi vite que possible ! :)