PatoisBonjour tous !

Aujourd’hui, j’vais vous raconter une jolie histoire.

Quand j’étais petite, j’ai eu la  chance de vivre avec ma grand-mère, ma mémé.

Oui, ma grand-mère habitait chez nous, elle avait une partie de la maison qui lui était réservée avec son salon, sa cuisine, sa pièce pour sa toilette, un autre petit salon et sa chambre. Jusqu’à mes 16 ans, donc, j’ai vécu à ses côtés. J’en garde de doux et merveilleux souvenirs. J’en garde surtout une tonne d’expressions, qui pour moi n’en sont pas, car ma « mémé » parlait de temps en temps avec des mots patois, le patois des Mauges. Plus jeune, je ne me rendais pas compte que tous ces mots étaient emprunts au bocage et au passé ! Mais aujourd’hui, en écrivant cet article, je m’amuse à redécouvrir ces expressions qui font partie de moi, de mon histoire, de cet héritage transmis par ma mémé et que j’utilise au quotidien.  Je les transmets à mon tour à mes filles, malgré moi, tout naturellement et c’est tant mieux.

Voici quelques-unes de ces expressions :

  • Bé’Dame Oui ! = Oui bien sûr!
  • Sincer le sol = Passer la serpillère.Sincer
  • Bouiner = Faire quelquechose mais n’avancer à rien.
  • Il n’y en a pas bèr chouze = Il n’y en a pas beaucoup.
  • Barrer la porte = Fermer la porte à clef.

Barrer

  • C’est pas la joisse. = L’ambiance n’est pas top.
  • Ce plat sousseille bien. = Les légumes ne réduisent pas trop.
  • Le bourrier et le ramasse-bourrier = la poussière qu’on vient de balayer et la pelle pour la ramasser !

Patois

  • A tout berzingue = A toute vitesse.
  • Tout drète ! = Tout droit !
  • Quel foutras ! = Quel bazar !
  • Le ciel s’abernousie = La météo devient mauvaise, le ciel s’assombrit.
  • A c’t’heure ! = Maintenant !
  • Bentôt = Bientôt
  • Rencontre ! = C’est quand, lors d’un jeu (souvent au cours d’un jeu de carte), on est à égalité, alors on trinque !
  • Il fouinasse. = Il pleut un peu.

Bon, je m’arrête là ! Mais je pourrais continuer encore et encore. Pour la plupart d’entre-vous, ces mots ne résonnent pas en vous mais c’est pas grave. Moi, je les aime beaucoup ces mots et expressions et je souris intérieurement quand mes filles utilisent ce vocabulaire tout aussi naturellement que tous les autres mots de la langue française. Pour elles, ces mots n’ont pas encore de connotation « terroir ».

Ah et dans la catégorie « terroir », il y a aussi la trempinette et la fressure. Deux mots liés à la gastronomie des Mauges. Enfin, gastronomie est un bien grand mot!

La trempinette : j’en buvais étant petite. C’est une soupe froide avec de l’eau, des glaçons, du vin, du sucre et du pain….c’est très agréable l’été ……..et oui, même les enfants en prenaient !!

Quant à la fressure, j’espère que je ne choquerai personne à en parler : il s’agit d’un plat fait de sang de cochon, de lard, d’oignons et de mie de pain. Pour bien faire la fressure, il faut la brasser tout le temps de la cuisson, c’est long et fastidieux et ça sent très fort le cochon. On en mange surtout l’hiver avec des pommes de terre cuites à l’eau. Excellent !

Je suis sûre que vous aussi vous avez hérité de mots de patois et que vous vous retenez parfois de les utiliser car vous savez que vous ne serez ptet pas compris…..alors n’hésitez pas à les partager, c’est toujours source de bonne rigolade.

A la r’voyure les amis ! (J’vous traduis?)


Envie de lire mes prochains articles? Facile! Likez ma page Facebook ici ou inscrivez-vous à la newsletter en tapant votre e-mail ci-dessous :

12 Comments on Qui comprendra ? Mes expressions patois.

Laisser un commentaire