Méditer ensembleAurélie est une lectrice-abonnée à mon blog depuis presque le début je crois et j’ai la chance aujourd’hui de vous la présenter.

Elle a un tout nouveau projet qui lui tient à cœur ; il s’agit de rassembler des gens lors de séances de méditation. Mais qui mieux qu’elle pour vous en parler.

Voici, en exclusivité, son interview curieusement bien !

Méditer ensemble-Séances de méditation silencieuse

Magalie : Bonjour, Aurélie et Merci de venir nous parler de ton projet. Avant toute chose, et pour mieux te connaître, peux-tu nous dire qui tu es ? Comment tes amis te définissent-ils ?

Aurélie : Depuis que je suis toute petite, j’aspire, comme beaucoup, à « rendre le monde meilleur ». J’ai vite compris que cela passait par un travail intérieur pour mieux me connaître et améliorer ma relation à moi-même, aux autres et au monde. Je me suis donc tournée très jeune vers les livres de développement personnel (je suis une grande lectrice !), qui m’ont conduite naturellement vers la méditation. J’ai découvert Eckhart Tolle, Frédéric Lenoir, Christophe André, Matthieu Ricard, Fabrice Midal, Arnaud Desjardins et bien d’autres, puis je me suis lancée avec l’application Petit Bambou, qui m’a accompagnée pendant des mois. Je pratique également un art martial japonais, le shorinji kempo, dans lequel la méditation (zazen) tient une place importante.

Méditer paris

Magalie : Ce projet…késako ? En quoi consistent ces séances de méditations ? Il doit exister d’autres projets comme cela sur Paris ou ailleurs…c’est quoi le petit plus de ces séances ?
Aurélie : Il s’agit de séances de méditation silencieuses, c’est-à-dire non guidées, ouvertes à tous, d’une durée de trente minutes qui se déroulent dans des endroits publics (des parcs ou jardins en général). Ces séances sont entièrement libres : elles sont gratuites, aucun engagement n’est demandé, toutes les formes de méditation sont les bienvenues, on peut arriver et repartir quand on veut et méditer le temps qu’on veut. La seule exigence est de respecter le silence pendant le temps de méditation.
La méditation est suivie d’un bref ramassage de déchets à proximité, pour contribuer à rendre l’espace commun plus beau et à prendre soin de notre environnement. C’est une manière aussi de montrer, symboliquement, que la méditation n’est pas un repli sur soi mais au contraire une ouverture au monde.
Ces séances ne sont pas organisées par une association ou une école de pensée, mais par de simples individus, comme vous et moi. L’idée est que toute personne qui prévoit d’aller méditer près de chez elle ou ailleurs puisse proposer à d’autres de se joindre à elle. Toutes les séances de méditation organisées sont recensées sur une plate-forme (pour le moment une page Facebook mais un site web est en cours de réalisation). Toute personne volontaire pour encadrer une séance, même juste une fois, peut l’annoncer en me contactant. Le seul prérequis : pouvoir rester assis en silence trente minutes.
À ma connaissance, il n’existe pas de projet similaire à Paris ni ailleurs. Le collectif « S’asseoir ensemble » propose quelque chose de très proche, mais sur un format plus long, à une fréquence bien moindre (plutôt mensuelle que quotidienne) et sans la dimension citoyenne du ramassage de déchets.

Magalie : Comment choisis-tu les lieux sur Paris ? Et en cas de mauvais temps, comment cela se passe-t-il ?
Aurélie : Les lieux sont choisis en fonction de leur proximité avec les endroits que je fréquente au quotidien et pour leur cadre agréable (j’aime méditer pieds nus dans l’herbe). En cas de pluie, les séances seront déplacées, dans la mesure du possible, dans des lieux couverts mais toujours publics.

Magalie : Doit-on s’inscrire avant ? Est-ce qu’on peut venir avec nos enfants, nos ados ?
Aurélie : L’inscription n’est pas obligatoire mais elle est conseillée pour indiquer à l’organisateur de la séance qu’il y aura des personnes présentes.
Les enfants (accompagnés d’un parent) et les ados sont les bienvenus. Comme tous les autres participants, ils peuvent adapter la durée de la méditation à ce qui leur convient à ce moment-là.

Méditer à Paris

Magalie : Que réponds-tu aux gens qui te disent : « ça m’intéresses mais vraiment je n’ai pas du tout mais pas du tout le temps pour ça ! » ou « ça m’intéresses beaucoup mais je n’habite pas Paris ! » ?
Aurélie : Le chemin de chacun est différent : ce qui me convient aujourd’hui n’est pas nécessairement ce qui convient à un autre ni ce qui me conviendra demain. Aux gens qui jugent ne pas avoir le temps, je dirais de venir quand ils sentiront que c’est le bon moment pour eux.
Quant à ceux qui n’habitent pas Paris et qui sont séduits par ce projet, je les invite à prendre contact avec moi pour organiser des séances près de chez eux. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, même pour une seule séance !

Magalie : Merci Aurélie pour tes réponses. Ça été un vrai plaisir de te découvrir et de découvrir ce projet de séances de méditation. Je te souhaite une belle réussite dans ce projet.

Et pour tous ceux qui voudraient suivre ce projet, assister à ces séances de méditation ou pourquoi pas créer votre groupe de méditation, n’hésitez pas à contacter Aurélie via sa page facebook (Méditer ensemble à cette adresse : https://www.facebook.com/mediterengroupe/ ) ou par mail ensemblepourmediter@gmail.com.

Quant à moi…je vais suivre ce beau projet et on se retrouve dans quelques temps pour en reparler. RDV est pris avec Aurélie  !

Magalie

Vous pouvez réagir à cet article ou me poser une question, j'y répondrai aussi vite que possible ! :)