détox numérique8 jours sans connexion ! Je l’ai fait et je vais vous dire pourquoi je ne le referai plus! Ah ça non !

A force de lire, voir et entendre un peu partout que nous sommes trop connectés (à internet) et pas assez connectés (avec les autres !), je me suis sentie moi aussi un peu oppressée par ce trop plein d’infos (inutiles la plupart du temps !).
Alors, voulant faire table rase (et curieuse de tenter l’expérience, curieuse aussi de voir la réaction de mes ados !), passer du WIFI no limit au OFF Numérique, je suis partie une semaine en détox numérique. Mes ados ont suivi. Pas de wifi, pas de télé et un réseau très limité me permettant de recevoir des sms. Bref, le rêve…à première vue !

Et si faire une détox numérique n’était pas une si bonne idée !

8 jours sans Wifi, mon plan d’action.

En été

Une détox numérique, soyons honnêtes, n’est pas possible si on n’est pas en vacances. Le quotidien, les courses, les plannings des gosses, etc…sans connexion…on rame grave, on loupe des trucs, c’est sûr ! L’idéal ne serait-ce pas l’été ? Pendant les congés ? Là où justement, le quotidien est moins chargé ?

détox numérique

Partir

Pour réussir cette semaine sans wifi, rien de plus facile ! On débranche la wifi et voilà ! Mais la tentation est grande de rallumer dès qu’on a besoin de ….voir la météo…choper la recette de tamara rapidos…vérifier si y’a encore des sous sous sur le compte…Le mieux est de partir de chez soi.

Mode avion

Peu importe le lieu en fait. On met son tél en mode avion et on le laisse dans un coin, on n’y touche pas…on l’oublie même !! Si, si c’est faisable.
Mlle A l’avait carrément oublié à la maison…le subconscient probablement !

Zone blanche

Le mieux est d’aller en zone blanche. Moi, j’ai opté pour une location de vacances sans Wifi….si si ça existe encore!!

détox numérique

Activités

Donc plus de tél, plus de wifi…va falloir remplir tout ce temps libre. Et là, fastoche…..et une palette de possibilités. Plage, piscine, farniente, balade, bouquin, sieste….apéro !!! Faisons simple !

***

8 jours sans Wifi…et alors ?

J’ai passé une super semaine. Vraiment. L’esprit léger. Apaisée. Mes ados aussi. Et juste avant de rentrer, j’me disais que c’était vraiment chouette de ne pas avoir perdu mon temps sur Facebook, Insta, etc.
Mais voilà, le retour à la vraie vie fut douloureux.

Messagerie

Ma boîte mail débordait. J’ai commencé par faire un tri vertical….trop de pub, tue la pub ! Ça m’a pris un temps fou! Puis, j’ai commencé par répondre aux autres mails, les vrais, les « importants ». Et là, aussi, j’y ai passé du temps, mais surtout beaucoup d’énergie. J’étais stressée par le fait de répondre aussi tardivement à un mail ! Oh là là, mais que vont-ils penser de moi à répondre 8 jours après !?

Réseaux sociaux

Du coup, j’ai attendu un peu avant de rallumer mon FB et Insta. J’ai attendu 24H…j’étais pas trop prête en fait ou plutôt il me fallait du temps pour me préparer à affronter toutes ces news qui m’arriveraient en un seul coup ! Et là, ça s’est mieux passé. Moins de stress. Je commençais finalement à réintégrer doucement ce monde numérique.

Mon blog

J’ai fini par me reconnecter à mon blog. Les stats étaient au plus bas (malheur !!), des messages étaient en souffrance et y’avait même un bug sur un lien ! Pas grave penseront certains. Oui mais quand tout apparaît d’un seul coup et que ce blog c’est ton job …ça l’fait pas !

Bref.
Vous l’aurez compris. Aussi bien organisée fut cette détox numérique (j’me lance des fleurs là !!), c’est le retour qui fut le plus difficile. Et j’pense honnêtement ne pas recommencer.
A la place, j’opterais ptet pour une connexion/déconnexion 1 jour sur 2…ou que le soir. Je sais pas trop ?! A voir.

Et vous, adeptes ou pas des détox numériques ?

En attendant…

Magalie

4 Comments on Et si faire une détox numérique n’était pas une si bonne idée !

  1. Carrément adepte et je m’en fou j’assume ! je fais partie de cette génération ! j’y trouve tout ce qui me plait : des blagues, des idées recettes, des activités à faire avec mes loulous (des supers découvertes de visites aussi !! merci au super labyrinthe de mais qu’on a adoré faire, référencé sur une page FB d’idées sorties près de chez nous!), des publications de confrère qui me font réfléchir même pdt mes vacances (car oui on est deco jamais vraiment quand on aime!) , des conférences a des dates possibles ….

    Puis finalement… les autres font ce qu’ils veulent et nous aussi!
    a nous de nous adapter, nous écouter, de faire des pauses qu’on pense possibles et efficaces … 😉

  2. Faut être sacrément courageuse (ou plutôt inconsciente) pour tenter une telle chose. Tout nous oblige à en consommer plus dans ce domaine (l’état n’étant pas le dernier à nous y inciter). C’est comme pour nos poubelles. La terre croule sous nos déchets et on continue à en produire de plus en plus. Je pense que dans ces deux cas c’est foutu
    Au moins tu m’as convaincu de ne pas essayer. ( Par contre pour les déchets je lâche rien. A moi tout seul j’essaye de sauver notre planète)

Vous pouvez réagir à cet article ou me poser une question, j'y répondrai aussi vite que possible ! :)