CroatieBonjour Tous !

C’est la rentrée et pour éviter le petit coup de blues qui va avec le retour du petit train-train quotidien, rien de tel que de penser à votre prochain voyage. Il paraît que ça peut éviter la petite déprime de septembre !? 🙂

Alors, pour vos prochaines vacances, j’vous propose donc de partir dans le nord de la Croatie, dans une région qui s’appelle l’Istrie. Nous y avons passé une semaine, oscillant entre plages et visites de villages……oscillant entre l’Istrie bleue et l’Istrie verte.

C’est où l’Istrie?

La province d’Istrie se trouve dans l’ouest de la Croatie sur une péninsule.

L’Istrie est bordée par la mer, proposant ainsi d’innombrables plages, c’est l’Istrie bleue! Et les températures estivales sont telles que seules les baignades dans l’eau cristal de la mer adriatique pourraient vous satisfaire!! Mais pour ceux qui souhaiteraient découvrir ce pays, voici les lieux qui méritent de zapper une ou deux journées de plage.

Quoi faire en Istrie?

-Pazin (prononcez « Pazine »)

A Pazin, il y a une seule activité touristique : le gouffre de Pazin ! En premier, descendez dans le gouffre (30 Kuna). Il y a un parcours instructif d’une longueur de 1300m qui nous mène à travers un canyon naturel. La visite est indépendante, sans guide, et par conséquent, dans le chemin vous trouverez des panneaux avec des explications sur le phénomène de karst (qu’on n’a pas vraiment compris…mais bon la géologie, c’est pas notre fort !). Les panneaux nous expliquent également les légendes de ce gouffre et là c’est beaucoup plus intéressant !

Il y a également un souterrain dont la visite n’est pas incluse mais ce n’est pas pour autant impossible ! Il suffit juste de programmer votre visite en contactant l’association de spéléologie qui s’en occupe.

En remontant du gouffre, c’est parti pour une autre activité : une traversée en tyrolienne au-dessus du gouffre cette fois-ci ! (Zip Line Pazinska jama). La traversée se fait en 2 temps, sur 2 tyroliennes différentes : la première ligne fait 220 mètres de long (vitesse de 40 km / h) et la deuxième ligne est un peu plus longue, environ 280 mètres et un peu  plus rapide (50 km / h). Cette tyrolienne vous permettra de profiter de la vue de l’abîme du gouffre en-dessous et du château au-dessus. Vous aurez aussi droit à quelques petites sensations fortes !

Les consignes sont données en anglais alors mieux vaut être très attentifs pendant la préparation.
Mlle C (la plus jeune du groupe) se prépare à partir la première!! Même pas peur!

 

-Hum (prononcez » Houm »), le plus petit village au monde !

C’est un village perché qui compte seulement 24 habitants et le premier habitant que vous rencontrerez, c’est ce charmant jeune homme, gardien du parking, qui vous demandera quelques kunas pour pouvoir laisser votre voiture sur la grande place. De toute façon, vous n’avez pas d’autre choix, hormis faire demi-tour et ne pas faire la visite de ce charmant village hors du temps ! Hum est particulièrement bien conservé (vieilles fresques, grafittes glagolitiques du 12° et 15° siècle) et ses remparts médiévaux abritent des maisons en pierre et des rues où il fait bon de flâner.

C’est à Hum que serait né  au IX° siècle l’alphabet glagolitique, le plus ancien alphabet slave.
Inventé sur la base de l’alphabet grec, il a été utilisé par les saints missionnaires byzantins Cyrille et Méthode pour rendre accessibles les Saintes Écritures aux slaves dans le cadre de leur programme d’évangélisation. Il fut également utilisé lors de l’évangélisation des Balkans.
Nous ne sommes pas spécialement férus d’histoire, mais quand on est à Hum, on ne peut faire autrement !

Mon conseil : allez dans les quelques boutiques et faites le plein de produits typiques. T-shirt ou autres produits avec l’alphabet glagolithique, liqueur Biska  (eau de vie préparée à partir de gui), huile d’olive, miel du pays, savons.
Mon coup de cœur : la boutique Aura.Hum en Croatie
Autre conseil : allez à la konoba de ce village (humska konoba), y’en a qu’une de toute façon !! Installez-vous en terrasse et commandez le plateau de charcuterie et fromage.La vue est magnifique et les produits sont exceptionnels : jambon de pays, fromage de brebis à la truffe, olive de Croatie bien sûr et pain maison ! Que du régional ! Voilà….un bonheur tout simple.

-Rovinj (prononcez « Rovigne »)

J’ai adoré ce village. Nous n’avons fait que nous promener dans les petites ruelles en direction de la cathédrale Ste Euphémie. C’est calme et tranquille et ça fait du bien. Tout y est beau, tout y est plaisant. Et même si la chaleur nous a vraiment assommé ce jour-là, nous avons vraiment apprécié ces ruelles aux douces influences italiennes. 🙂

Croatie

Croatie2015 102

-Pula (prononcez « Poula »)

Certes l’amphithéâtre romain (1er siècle) de Pula est majestueux et incroyablement bien conservé mais cette ville ne m’a pas spécialement plu. Nous l’avons visité en soirée et il y avait beaucoup trop d’effervescence dans les rues, bruyantes et sales. Nous sommes certainement passés à côté des autres monuments de l’époque romaine de cette ville, ce sera peut-être pour une autre fois !

Croatie

-Parc Naturel de Krka (prononcez « Keurka »)

La Croatie compte 8 parcs nationaux et 11 parcs naturels de toute beauté. Nous avons opté pour le parc naturel de Krka qui était le plus proche de notre hébergement et il fallait bien en choisir un ! Ce parc est hautement touristique et là je ne ménage pas mes mots !! C’est HAUTEMENT touristique, j’vous aurai prévenu ! Il se compose de chutes d’eau et de cascades naturelles. La visite se fait sur des chemins et des pontons de bois.

Quelques conseils :

  • Arrivez les premiers, tôt le matin, sinon c’est la foule.
  • Le parc est immense, n’envisagez même pas de tout faire en une seule fois !
  • Optez pour une baignade dans les chutes d’eau (Skradinski buk) à l’entrée du parc.

Voilà pour l’Istrie verte, une région sauvage, avec des vignes, des champs d’oliviers, des forêts de chênes et de châtaigniers mais aussi des villages au charme médiéval….le tout vous fera penser à la Toscane ou à la Provence….à vous de voir et de partir découvrir d’autres villes comme Bale, Motovun, Labin …

Pour ce qui est de l’Istrie bleue, rien de bien compliqué! En demandant aux locaux, vous trouverez sur la côte quelques belles criques très isolées. L’accès est parfois un peu fastidieux et la descente peut prendre quelques minutes mais à l’arrivée c’est calme et farniente garantie.

CroatieCroatie

Le premier parasol orange, c’est le notre 🙂

Pensez juste à prendre crème solaire et parasol. Ah et aussi des chaussons de plongée car ce sont des plages de galets et il peut y avoir des oursins dans l’eau.

Pour finir, voici la vue que nous avions depuis la terrasse de notre maison….ça donne envie, non? 😀

Croatie

Côté budget :

  • Location d’une maison de 85m²  : 600 euros la semaine. Notre location était vraiment tout confort, je n’ai rien eu à redire et pourtant vous me savez critique 😉
  • Repas dans une konoba : 35 euros (minimum) pour 5. Une konoba est un restaurant typique (souvent dans l’arrière-pays) offrant une cuisine locale dans une atmosphère familiale et décontractée. Les prix sont très abordables et les plats sont copieux. Pour l’addition, vous paierez chaque tranche de pain consommée et la carafe d’eau également….c’est bon à savoir, même si ça ne vous ruinera pas!! Certaines « konoba » sont un peu plus « hip » avec un menu plus gastronomique…la facture s’en ressent mais l’expérience est authentique. Ce fût le cas de la konoba Kali, trouvée par hasard, en suivant une route…euh un chemin, qui montait très fortement et qui menait nulle part….excepté à cette konoba 😉 Un excellent souvenir 🙂

Pour vous aider dans la préparation de votre voyage :

  • Le site encroatie.com est le site de conseil et de voyage d’une française, Delphine, qui vit et travaille en Croatie depuis 15 ans. Je l’ai beaucoup sollicité lors de la préparation de notre voyage. Elle a également répondu à quelques-une de mes questions, alors que nous étions déjà en Croatie.
  • IDEOZ, le voyage curieux, un site de conseils pour bien préparer votre voyage.
  • Croatie, pleine de vie, un site d’informations touristiques.

 

J’vous laisse profiter de tout ça et je reviens bientôt pour vous faire découvrir la Croatie du Sud, prochainement et ici sur ce même blog…alors à très vite. 🙂

Votre commentaire curieusement bien ici!